LA PSYCHOLOGIE TRANSPERSONNELLE

De Jung à Grof : Avènement d'une Psychologie Transpersonnelle

Jung, Maslow, Rogers ont été les préfigurateurs de cette nouvelle psychologie.

Maslow en nous ouvrant sur une psychologie du développement nous fait apparaître que l'état de santé optimal d'un individu n'est ni la disparition de ses symptômes ou de son mal-être, ni même l'amélioration du fonctionnement de son ego, mais le dépassement même de cet ego pour s'ouvrir à une réalité plus vaste où la personnalité (le moi, l'individualité) s’efface devant le Soi, notre être profond.

Contemporain et disciple de Freud, Carl Gustav Jung, ouvrant la psychologie freudienne au monde des archétypes et à la dimension mystique, contribua largement à réintégrer la psychologie dans une dimension plus large et correspondant davantage à la réalité humaine. Il développa donc la notion d' "Inconscient Collectif ", rassemblant toutes les mémoires de l'humanité.

Puis dans les années 50, un groupe de psychologues américains mené par Abraham Maslow, insatisfait par le comportementalisme et la psychanalyse, lança un mouvement révolutionnaire, la psychologie humaniste. En très peu de temps, ce mouvement devint très populaire et donna naissance à toute une gamme de thérapies fondées sur des principes entièrement nouveaux. Tandis que les psychothérapies traditionnelles utilisaient principalement des moyens verbaux et une analyse intellectuelle, ces nouvelles thérapies, insistaient davantage sur l'expérience directe et l'expression des émotions. Elles proposaient diverses formes de travail corporel faisant partie intégrante du processus thérapeutique, par exemple la gestalt-thérapie.