Hypnothérapie

Qu’est-ce que l’Hypnose ?

L’hypnose est classée dans les « états modifiés de la conscience » (EMC), tout comme le rêve, le sommeil, etc. Cet état est naturel et expérimenté chaque jour : lorsqu’on lit un bon livre, qu’on regarde un film qui nous transporte, qu’on regarde un feu attentivement, qu’on perd temporairement la notion du temps au volant d’une voiture ou, tout simplement, lorsqu’on est « dans la lune » ou « à côté de ses pompes »…

L’Hypnose est un moyen de se connecter à son subconscient à travers la transe. On peut dire aussi que c’est un état de conscience modifié par une transe (de transir-passer, s’en aller…) mise en place par le thérapeute et le patient lui-même. La Transe Hypnotique est avant tout un état agréable où la concentration est axée vers l’intérieur de soi. 

C’est un mécanisme simple qui met l’esprit conscient en « veilleuse » et privilégie le fonctionnement du subconscient.

Le patient est invité par le thérapeute à entrer dans cet état modifié de conscience à son gré, à son rythme. Le patient est le pilote, le thérapeute, le co-pilote, et cette collaboration permet au subconscient du patient d’occuper le devant de la scène

Quels sont les bénéfices ?

En état de transe hypnotique votre inconscient s’ouvre à vous et il vous est possible de faire beaucoup de choses, même celles que vous croyiez impossibles :

  • Communiquer directement avec votre inconscient.
  • Oublier des souvenirs obsédants.
  • Vous dissocier de vos émotions.
  • Accéder à des souvenirs oubliés.
  • Supprimer des douleurs.
  • Développer vos ressources.
  • …etc.

Pour qui ?

Troubles anxieux, inhibitions, phobies, état dépressif, accompagnement de deuil, traumatismes, stress, troubles du sommeil, tics, TOC, timidité, migraines, douleurs, troubles psychosomatiques (psoriasis, eczéma, hypertension artérielle, etc.), dépendances (alcool, tabac, drogue, nourriture, jeu, achats …), etc.

Il est important de comprendre que l’état d’Hypnose en lui-même n’est pas curatif. La valeur de l’Hypnose repose entièrement dans son utilisation comme moyen de faciliter les processus de guérison en déclenchant des réponses qui amènent au bien-être de la personne tout entière. C’est un peu comme une anesthésie générale qui permet de réaliser une opération de chirurgie. 

Ce n’est pas l’anesthésie qui soigne, c’est la chirurgie, mais l’anesthésie est la condition nécessaire pour réaliser l’opération. De même, ce n’est pas l’Hypnose qui soigne, c’est ce qui est fait par le patient pendant qu’il est dans cet état qui l’aide à guérir ».

Pourquoi j’utilise l’Hypnose ericksonienne dans ma pratique thérapeutique ?

«  L’Hypnose, c’est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne
et qui est suscitée par la chaleur d’une autre personne. » Milton Erickson

Bien que l’Hypnose, à elle seule, ne soit pas une psychothérapie; elle est un outil que le thérapeute utilise dans le but de provoquer un changement ou pour apprendre au patient à se passer d’un symptôme qui le gêne ou qui le fait souffrir.
Dans le cadre d’une psychothérapie, l’état d’Hypnose peut être induit pour provoquer une dissociation entre différentes parties du corps et le psychisme,

Ces possibilités vont permettre au patient d’y introduire des changements durables, ce qui est le but de toute psychothérapie, et l’Hypnose est l’outil de changement le plus puissant connu.

Place de l’Hypnose dans le cadre de la thérapie

La plupart des théories psychologiques considèrent que de nombreux problèmes personnels et relationnels ont leur source dans l’inconscient. C’est là que sont stockées des centaines de milliers de données qui contrôlent une grande partie de nos existences. Des conditionnements familiaux ou culturels, des blessures anciennes, des traumatismes…, sont engrammés dans l’inconscient et engendrent des « comportements appris et/ou dysfonctionnels » si intégrés qu’ils orientent nos choix de vie pendant des années sans que nous en soyons vraiment « conscients ».
Le patient sous Hypnose se trouve dans un état d’intense relaxation physique et de lâcher prise mental, ce qui lui permet de dépasser la partie de son esprit qui est régie par la logique et va l’habiliter à explorer ses ressources intérieures : capacités physiques aussi bien que mentales, et à voir les choses autrement que par la pensée consciente normale.

L’Hypnose ericksonienne

L’hypnose éricksonnienne est issue du travail de Milton Erickson (1901 – 1980), psychiatre américain. Ce dernier a révolutionné tant la compréhension que la pratique de l’hypnose :

  • En montrant qu’il s’agit d’un processus naturel qui libère la créativité de la personne et non, comme le défendait l’hypnose classique un état artificiel où le patient serait un « automate ».
  • En démontrant que tout le monde est hypnotisable et que c’est au thérapeute de trouver la technique adéquate.
  • En développant des techniques originales et indirectes (surprise, humour, saupoudrage, etc.) dans lesquelles le thérapeute pioche pour créer « sur mesure » une induction qui répond aux besoins personnels du patient. Et par-delà la technique, c’est surtout l’art de dialoguer dans le langage même de l’inconscient.

L’hypnose ericksonienne crée un champ dans lequel le patient a un rôle actif à jouer. Au lieu de vous faire des suggestions, l’hypnothérapeute entre dans une conversation. Petit à petit, il amène votre inconscient à trouver lui-même les solutions à vos problèmes. En effet, c’est l’Inconscient du patient qui sait et a les ressources du changement. Le travail du thérapeute vise à libérer ces ressources inconscientes.